Le point d'alerte et de premiers secours est le dispositif prévisionnel de secours à personnes minimum mis en place à l'occasion d'une manifestation dont la grille d'évaluation des risques détermine un « ratio d'intervenants secouristes » supérieur à 0,25 et inférieur ou égal à 1,125. Il est mis en place à la demande, si nécessaire, de l'autorité de police compétente et sous la responsabilité de l'organisateur de la manifestation. Il ne peut pas être cumulé avec un autre type de DPS. Dans le cas où, les acteurs présenteraient un risque différent de celui du public, et en l'absence d'un dispositif spécifique pour les acteurs, le PAPS n'est pas un dispositif de secours suffisant. De même, dans le cas où les structures fixes de secours publics sont situées à plus de 30 minutes du lieu de la manifestation, il y a obligation, a minima, d'un DPS de Petite Envergure.

 Missions

Lorsqu'il est mis en place un DPS de type « point d'alerte et de premiers secours » pour assurer le secours à personnes lors d'une manifestation ou d'un rassemblement de personnes, celui-ci doit assurer les missions suivantes :

  • reconnaître et analyser l'événement auquel il est confronté
  • prendre les premières mesures adaptées de sécurité et de protection
  • alerter
  • prodiguer à la victime des gestes de premiers secours réalisables à 2 intervenants
  • accueillir les secours et faciliter leur intervention.

 Composition

Le point d'alerte et de premiers secours est doté de moyens humains et matériels afin de remplir correctement les missions qui lui incombe.
Il est formé de deux personnes dont un équipier secouriste et un secouriste. Les deux personnes doivent être dotées d'un lot de secours de type C et d'un défibrillateur automatique.