La FFSS au cœur de l’exercice de Sécurité Civile de Chartres

Mercredi 21 mai, le SAMU 75 a organisé un exercice de médecine de catastrophe de grande ampleur sur le terrain de l'hippodrome de Chartres pour lequel six cent personnes ont été mobilisées (SMUR de Chartres, CH de Chartres, SDIS 28, DDSP 28, UIISC de Nogent-le-Rotrou, SAMU 28, SAMU 75, Croix-Rouge, FFSS, GIGN, cellule d'urgence médico-psychologique, université Paris-Descartes, groupe de recherche TRIAGE, institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale, préfecture).

Scénario : Le grand prix hippique d'Amérique s'est déroulé cette année sur l'hippodrome de Chartres et a été la cible du mouvement terroriste très violent qui se propage en Europe depuis quelques mois. La prise d'otages par les terroristes a fait de nombreuses victimes par arme (108) et des victimes suite à l'explosion d'un engin dispersant un produit chimique en milieu clos (60).

L'objectif d'un tel exercice est de réaliser un entraînement de terrain le plus réaliste possible afin de tester les capacités de réaction et de coordination des services de secours et de sécurité ainsi que la chaîne de commandement dans le cadre d'un événement majeur. Au cours de cet exercice, 55 médecins et 6 infirmiers ont été évalués.

Pour la FFSS : une trentaine de secouristes étaient mobilisés sur le terrain de l’accident, ainsi qu’à la sortie du centre de décontamination et enfin au Poste Médical avancé. Ce n’est pas moins de 4 VPSP sur place pour assurer les évacuations des victimes vers le Centre Hospitalier de Chartres et le Véhicule Poste de Commandement du Loiret pour assurer les transmissions des positions des secouristes par un système de géolocalisation des radios.

Télécharger :
Toutes les actualités